Non classé

Les 3 Questions?

1/ Qu’est-ce qu’un cheveu déshydraté et qu’est-ce qu’un cheveu mal nourri ?

Il faut savoir que pour les principes d’hydratation et de nutrition, les cheveux fonctionnent de la même manière que la peau. En effet, on hydrate la peau quand elle manque d’eau (peau déshydratée) et on la nourrit lorsqu’elle manque de nutriments (peau sèche). Afin ‘éviter certaines confusions comme dans la langue courante, il faudrait soit parler d’un cheveu mal nourri (=nutrition) et sec (=hydratation), soit d’un cheveu sec (=nutrition) et d’un cheveu déshydraté (=hydratation). Il est très important de faire la différence car les traitements ne sont pas les mêmes. Et chaque cheveu à sa spécificité, savoir comment optimiser son hydratation est très important.

Rien que sur le principe : l’hydratation est un soin qui se fait en surface, vers l’extérieur du cheveu (c’est pour cela qu’un cheveu bien hydraté est doux et brillant), alors que la nutrition est quelque chose de profond, qui pénètre le cheveu, et qui normalement (pour des cheveux normaux) est apportée de l’intérieur (alimentation, etc).  On pourrait imager cela et dire que les nutriments font plutôt la structure même du cheveu, sa composition, alors que l’hydratation correspond plus au papier cadeau, à l’enveloppe.

2/ Comment reconnaitre un cheveu en manque d’hydratation ou de nutrition ?
Maintenant que l’on sait bien différencier hydratation et nutrition, il s’agit d’identifier le besoin de nos cheveux.
Généralement, cela peut se voir à l’oeil nu :
– un cheveu déshydraté sera rêche, sec, pas vraiment brillant ni trop agréable au toucher.
– un cheveu en manque de nutrition sera très fragile, cassant et plutôt fourchu.
>> Les cheveux en manque de nutriments sont la plupart du temps des cheveux exposés ou ayant été exposés à des agressions type coloration, décoloration, décapage, permanente, pollution, etc. Une mauvaise alimentation et une mauvaise hygiène de vie mènent également à des problèmes de nutrition.
Les types de cheveux les plus exposés à des manques en nutriments sont les cheveux bouclés/frisés/crépus, ils produisent naturellement moins de sébum, pas de chance c’est génétique !
>> En ce qui concerne les cheveux en manque d’hydratation, c’est bien souvent ceux qui subissent à répétition les méfaits d’appareils chauffants style sèche cheveux, lisseur, fer à boucler, etc. Les cheveux déshydratés sont souvent le résultat de traitements rudes, mais cela n’est qu’un état passager.

3/ Comment hydrater, comment nourrir ?
Voyons maintenant comment remédier à l’un ou l’autre de ces problèmes :
>> Si le cheveu est déshydraté il faut lui apporter des éléments riches en eau (non de l’eau tout court ça ne marche pas trop!) tels que l’aloe vera, le miel et divers produits laitiers (yaourt, lait, crème, etc).
>> Si le cheveu manque de nutriments, il faut lui apporter les corps gras dont il a besoin, on se tournera donc vers des beurres & huiles végétales.
C’est bête et ça parait logique mais je préfère préciser que seuls les produits qui contiennent de l’eau peuvent hydrater, les beurres/huiles ne peuvent en aucun cas apporter de l’hydratation !
En revanche dans un problème d’hydratation il est intéressant de combiner une huile à un actif hydratant afin de préserver cette hydratation : on parle de sceller l’hydratation.
C’est un procédé très simple qui consiste à appliquer une huile sur des cheveux qui viennent de recevoir un soin hydratant, afin de piéger l’eau à l’intérieur du cheveu, et donc l’empêcher de sortir.
Bon, et si après tout ça vous n’arrivez toujours pas à bien distinguer les besoins de vos cheveux, j’ai pour vous la solution miracle : faites des soins hydratants et nourrissants à la fois).

Et si comme moi vos cheveux demandent les deux, vous êtes gagnants à tous les coups!

Source : junglehairlover.blogspot.fr